S’adapter aux besoins des cantines

Actualités MiLPAT

De gauche à droite : Frédéric Morizot, Daniel Thoulouze, Colette Morizot et Lionel Cassagne, membres de l’association Milpat Sud-Garonne. © Florence Jacquemoud

Extrait d’un article de Florence Jacquemoud paru dans la « France agricole » du 10.02.21

Six agriculteurs transforment leur production pour fournir la restauration collective.

« Nous avons découvert grâce au diagnostic d’une étudiante de de l’ENSAT que la restauration scolaire et celle des Ehpad du Muretain agglo, au sud de Toulouse, représentaient 23000 repas/jour et que le pourcentage d’approvisionnement en produits locaux y était très faible, confie Frédéric Morizot, ingénieur agronome, président de l’association MiLPAT Sud-Garonne, qui travaille sur un projet alimentaire territorial (PAT). Si ces établissements s’approvisionnaient à 50% localement, comme le suggère la loi EGalim, on donnerait du travail à plus de 100 agriculteurs, dont dix sept maraîchers, sur près de 1600 ha. Sans compter les hôpitaux… »

L’association regroupe une dizaine d’agriculteurs. Elle s’est fait accompagner par l’école d’ingénieurs (Ei) de Purpan pour étudier la possibilité de faire évoluer les exploitations, afin qu’elles livrent les cantines.

Six producteurs étaient candidats, Éleveur de bovins viande à Fontenille, Daniel Thoulouse abat ses bêtes à Saint-Gaudens, les découpe à la Cuma de Montesquieu-Volvestre et les vend en direct : « La restauration collective serait un débouché complémentaire. Si les commandes sont planifiées deux mois à l’avance, ça me permet de finir des bêtes et de proposer trois sortes de morceaux : du bourguignon, du rôti et du steack haché qui pourrait être surgelé. Les volumes compenseraient les prix plus bas de ce marché et, s’il me reste des morceaux, je ferai des promotions pour mes clients particuliers. »

Viandes et légumes

Installé à Empeaux, Lionel Cassagne cultive des céréales bio qu’il vend à Agri-bio Union : « Je n’ai aucun recul sur la vente directe, mais j’ai décidé de produire des lentilles bio pour offrir des protéines végétales aux cantines. Je compte m’équiper d’une chambre froide et de matèriel de conditionnement. »

Pour le squatre autre agriculteurs, l’Ei Purpan propose une diversification dans les légumes, le poulet de chair ou la plantation de 2 ha de pommiers, de préférence bio ou HVE. De son côté MiLPAT a rencontré les gestionnaires de plusieurs structures pour connaître leurs besoins et capacité à recevoir des produits frais, et les met en relation avec les producteurs . Elle pourrait aussi pousser à la création d’une légumerie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Visite de la ferme du Garrousset

Le 21 Janvier, nous étions accueillis pour cette première Rencontre au champ MilPAT de l’année 2022 par Jonathan Kirchner, qui élève à Fontenilles en Haute-Garonne. des brebis tarasconnaises, une race à viande montagnarde qui part estiver chaque été dans les Pyrénées....

Espace-test du PAT Volvestre

Espace-test du PAT Volvestre La Communauté de Communes du Volvestre (CCV), dont le siège se trouve à  Carbonne (Haute-Garonne, 31) a engagé une démarche de Projet Alimentaire de Territoire  (PAT) avec le soutien de MilPAT Sud-Garonne. En cohérence avec le PAT, la CC...

Projet Lentilles et Légumes secs

Projet Lentilles et Légumes secs Le Projet MilPAT Lentilles et Légumes Secs (MLS) présenté par MilPAT a été retenu pour un accompagnement par le dispositif Première Brique pendant sa phase d’émergence entre janvier et juin 2022.  Le Projet MLS Le Projet MLS vise à...

Accompagnement du PAT Volvestre

 Le projet MilPAT accompagne la Communauté de Communes du Volvestre (CCV) dans le diagnostic et la stratégie de son Projet Alimentaire de Territoire (PAT).  Un état des lieux a été réalisé sur les besoins alimentaires, la production agricole locale, les...

Assemblée Générale du 20 décembre 2021

Le 20 décembre 2021, les membres de l'association MilPAT SUD-GARONNE se sont réunis en Assemblée Générale dans la salle municipale à Saint Clar de Rivière.  5 des 6 objectifs fixés pour 2021, ont été réalisés : Contribuer à des installations/relocalisations...

Assemblée Générale du 4 février 2021

Malgré les contraintes du moment et grâce à la maitrise des outils numériques partout généralisés depuis un an, le 4 février 2021, les membres de l'association MilPAT SUD-GARONNE se sont réunis en visioconférence pour l'Assemblée Générale Ordinaire. Compte rendu de la...

Relocaliser l’approvisionnement : un défi pour le Muretain Agglo.

Article paru dans le N°242-septembre 2020 de la revue "agriDées" En Haute-Garonne, l'association MiLPAT se mobilise pour permettre au Muretain Agglo de retrouver une souveraineté alimentaire avec un approvisionnement agricole local. Le diagnostic, réalisé en 2019 et...

Ne pas oublier l’agriculture et l’alimentation.

Extrait d'un article paru dans MÉDIAS CITOYENS DIOIS L’agriculture et l’alimentation sont souvent traitées comme questions annexes, ou allant de soi, en tous les cas n’étant pas de la compétence des habitants. Après beaucoup d’autres épisodes, depuis le bœuf aux...

Marché paysan à Roquettes

La Mairie de Roquettes nous informe de  l’ouverture d’un nouveau marché paysan de plein vent, qui se tiendra tous les mercredis en fin d’après-midi. Elle recherche des producteurs locaux dans les différentes catégories de produits Merci aux personnes intéressées...

Soutenez vos commerces de proximité

Si certains d’entre vous sont confrontés à des problèmes de visibilité et de commercialisation, nous vous recommandons vivement de vous répertorier sur la plateforme  fairemescourses.fr : une initiative citoyenne et entièrement gratuite pour les commerçants, artisans...
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez