Les Gascons des Demoiselles

Ce vendredi pluvieux de fin novembre,  Patrice et l’équipe des « Demoiselles » nous ont accueilli pour une visite de l’exploitation située à Frouzins.

La création des Gascons des Demoiselles remonte à 2018. Le projet s’est monté sur un domaine de 110 hectares tourné vers l’élevage de chevaux, disposant d’un bois de chênes de 15 hectares.

Petit à petit a émergé l’idée  d’y élever des porcs noirs de Gascogne pour produire et commercialiser une viande de qualité, race similaire à celle des Porcs Noirs de Bigorre (la seule différence étant que le porc noir de Bigorre est une appellation d’origine contrôlée).

Élevés en plein air, les porcs se nourrissent de glands, d’insectes, de racines et de tout ce que peut leur offrir leur milieu naturel, alimentation complétée par des céréales et légumineuses produites sur le domaine. Les porcs noirs gascons du domaine sont abattus au bout de dix-huit mois environ. Cette viande très persillée est connue pour son  goût de noisette et de forêt dû à l’élevage en plein air et à une croissance lente. Elle est commercialisée sur place.

Les Gascons des Demoiselles

20 route de Plaisance  31270 FROUZINS

vente sur place

du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Les adhérents de l'association
Les porcs noirs de Gascogne sous la pluie
Conserve de lentilles au porc noir

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Projet MLS : Rencontre bout de champ à la Ferme « Las Parets »

Rencontre "Bout de champ" chez Pierre-Brice Saint Sernin Dans le cadre du projet MLS-MiLPAT Lentilles & légumes sec avait lieu une rencontre à la Ferme "Las Pradets" chez Pierre-Brice Saint-Sernin. Pierre Brice nous présente sa ferme qu'il exploite depuis 2007, à...

« Quelle agriculture pour une alimentation accessible et de qualité ? »

MiLPAT cité au colloque organisé par le Conseil départemental de la Haute-Garonne   "Quelle agriculture pour une alimentation accessible et de qualité ?" Telle est la question qui a été débattue le 25 janvier à l'Hôtel du Département en présence des élus, des acteurs...

Le Poisson Maraîcher

Le Poisson Maraîcher Le 31 mars 2023, MilPAT est allé à la rencontre d'une entreprise particulièrement innovante : le Poisson Maraîcher. Nous étions une douzaine, consommateurs citoyens, agriculteurs et professionnels de l'agriculture,  accueillis par Benoît, à venir...

MilPAT à l’AG de l’ADAMA 31

MilPAT intervient à l'AG des Anciens Maires de Haute-Garonne (ADAMA 31) Le 20 avril, Frédéric Morizot, Président de MilPAT, avait été invité à intervenir à l'AG de l'ADAMA 31 (Association des Anciens Maires et Adjoints de Haute-Garonne). Sa présentation portait sur...

Assemblée Générale février 2023

Assemblée générale 2023 Le 6 Février 2023, les membres de l'association MilPAT  se sont réunis en Assemblée Générale à 20 heures dans la salle municipale de Saint Clar de Rivière. La réunion a respecté l'ordre du jour prévu : Rapport moral Focus activités 2022 ...

Projet MLS : « Rencontre bout de champ »

"Rencontre bout de champ" sur les lentilles ! Le 14 juin, 5 agriculteurs du GIEE (Groupement d'intérêt économique et environnemental) en émergence sur lentilles et légumes secs (projet MLS) se réunissaient pour une "rencontre bout de champ" sur les sites de Sainte-Foy...

Champs d’échanges

"Champs d'échanges" à la rencontre des agriculteurs d'ICI ! Les 16, 17 et 18 Juin se sont tenues  les Journées Nationales de l'Agriculture, visant  à promouvoir les producteurs agriculteurs et éleveurs de notre territoire. Dans ce contexte, MilPAT a co-organisé  le ...

Constitution du collectif de producteurs « MLS »

Constitution du collectif de producteurs "MIlPAT Lentilles & Légumes secs" Le 05 décembre 2022 l’association MilPAT organisait en mairie d’Empeaux une réunion d’avancement sur le projet MLS (MilPAT Lentilles et Légumes secs).Y étaient conviés les agriculteurs...

La Bòria du Sourire

La Bòria du Sourire Yoann, qui est par ailleurs le Trésorier de MilPAT, s’est installé comme maraîcher en 2020 sur quatre hectares au Lherm. Avec des pratiques agroécologiques visant à  minimiser  les intrants et limiter le travail du sol. Avec Janny  ils nous ont...
Partagez